HARMONIE CORPS & HABITAT
Laurence Caillault
N°TVA :

ASEA : Les Molécules de signalisation Redox ….

Une des plus grandes percées scientifiques de ces 15 dernières années en santé cellulaire !

Notre corps est constitué de différents systèmes (ex : Digestif, cardiovasculaire, …), composés eux même d’organes, de tissus, de cellules et enfin de mitochondries !


Systèmes physiologiques

Système digestif : L’intestin grêle

 

La fonction de la mitochondrie est vitale car elle produit de l’énergie (ATP) mais aussi des molécules de signalisation Redox.

Pour cela, la mitochondrie va chercher ce qu’il y a de plus biodisponible dans notre corps, à savoir l’eau salée. Par un principe biochimique, elle va déstructurer les 4 atomes qui constituent l’eau salée (H-2O-Na-Cl) en coupant les liaisons atomiques. Ces atomes qui deviennent flottants sont ensuite reconstitués en 16 molécules de signalisation Redox (8 réductrices et 8 oxydatives).

Rôle de la mitochondrie au sein de nos cellules

  • Les molécules Réductrices (RS) ont pour rôle de protéger et d’activer nos anti-oxydants naturels (SOD, CAT et GPx)
  • Les molécules Oxydatives (ROS) ont pour rôle de stimuler notre système immunitaire et de favoriser la communication cellulaire.

Il s’agit du principe Oxydo-Réduction (Réduction-Oxydation = REDOX) essentiel au maintien du potentiel de guérison naturel du corps !

Ces molécules ont pour rôle d’assurer la communication et la régénération cellulaire :

  • Détecter les dangers ou les agressions
  • Protéger les cellules abîmées (ex : hémorragie)
  • Réparer la cellule si elle est lésée (ex : déchirure musculaire, fracture, …)
  • Remplacer les cellules trop vieilles ou malsaines (apoptose)

C’est l’homéostasie !

Malheureusement la diminution de la production de ces molécules débute à 12 ans (nous perdons 1% chaque année). Cela couplé au stress, la malbouffe, la pollution, le soleil, … notre vieillissement cellulaire s’accélère, c’est l’apparition des disfonctionnements physiologiques et des maladies !

Apparaissent alors les maladies liées au stress oxydatif ou les maladies liées au stress inflammatoire.

Maladies liées à une perturbation dans l’homéostasie Redox

Le Redox est le sujet de recherche le plus développé depuis 20 ans dans le domaine médical. De nombreux chercheurs (Institut curie, CNRS, …) affirment que la dérégulation du l’équilibre oxydo-réduction est à l’origine des maladies les plus importantes à savoir : auto-immunes, neurodégénératives et cancer !!!

La prouesse du Dr Gary Samuelson (physicien en médecine nucléaire)

Reproduire des molécules de signalisation Rédox et de les stabiliser hors du corps humain

Il est le seul chercheur aujourd’hui à avoir réussi cette prouesse avec l’aide d’Asea. Ce produit est utilisé depuis plus de 8 ans aux Etats Unis, dans les milieux hospitaliers, et conseillé par les plus grands médecins.
Asea est enregistré à la FDA, et possède plus de 30 brevets. Le produit est contrôlé chaque semaine pour vérifier la teneur en redox, par des laboratoires indépendants. Photo 6 et 7

Asea est enregistré à la FDA, et possède plus de 30 brevets. Le produit est contrôlé chaque semaine pour vérifier la teneur en redox, par des laboratoires indépendants.


Brevets et certifications

L’entreprise Asea

 

Il est essentiel de comprendre qu’à partir du moment où l’on remonte son potentiel Redox, c’est tout le fonctionnement cellulaire qui repart. L’action se fait de manière CAUSALE et non plus de manière SYMPTOMATIQUE !

La gamme Redox est principalement composée :

La boisson ASEA - De l’intérieur vers l’extérieur

Gel Renu 28 - De l’extérieur vers l’intérieur

 

Pour les sportifs c’est la garantie de performances décuplées !

Ce produit est utilisé par les plus grands champions olympiques. Il n’y a aucun risque de dopage étant donné que ces molécules sont issues du corps !

Le laboratoire de Performance Humaine du Campus de recherche de Caroline du Nord (spécialisé dans l’étude des métabolites et de leur importance dans la santé humaine), dirigé par le Dr David Nieman, DrPH présente les résultats suivants :
Les résultats de l’étude randomisée, double aveugle, placebo avec 60 participants sur 8 semaines :

  • Mobilisation des acides gras dès le début de l’effort physique et tout au long de l’exercice
  • Augmentation du seuil ventilatoire de 12% et du VO2 max de 3%
  • Augmentation de l’endurance de 29%
  • Economie du Glycogène de 33%
  • Economie des acides aminés
  • Augmentation de l’efficacité des antioxydants cellulaires de 500% à 800%
  • Augmentation des taux de vitamines C en cours et après l’exercice
  • Aucun marqueur d’inflammation ni de stress oxydatif
  • Pas d’effet sur l’immunologie ou les fonctions hépatiques et rénales

 

Gel Renu 28 pour différentes manifestations de peau ou le vieillissement lié à l’âge !

Pour en savoir plus : Laurence Caillault – Associée ASEA
https://1800194371.myasealive.com
Top